Détecteurs TCD

Détecteurs à conductibilité thermique, catharomètre (TCD)

– Volume de la cellule 140 ou 600µl,

– 4 filaments WX (option : W2X, AuW, Ni, Pt-Ir),

– Température jusqu’à 360°C (sécurisée en fonction du  gaz vecteur),

– Détectabilité 10¯¹⁰ g/ml de nC10

Principe:

Un filament métallique, traversé par un courant, est placé sur un flux de gaz (gaz vecteur) à forte conductibilité thermique, qui assure la dissipation de la chaleur produite par effet Joule dans le filament.

L’adjonction d’un composant au gaz vecteur (échantillon analysé) provoque la modification de la conductibilité thermique du flux de balayage, et donc une modification de la température du filament; celle-ci entraîne un changement de la résistance du filament.

Le détecteur à conductibilité thermique, basé sur ce principe, est constitué de quatre filaments montés en pont, alimentés par un courant constant. Deux des quatre filaments sont balayés par un flux contenant l’échantillon et leur variation de résistance entraîne un déséquilibre du pont (les deux autres filaments n’étant balayés que par le gaz vecteur); c’est cette tension de déséquilibre qui est directement prise en compte.

La sensibilité du détecteur est directement liée à l’intensité du courant qui le traverse : elle augmente approximativement comme le cube du courant de pont. De plus, la sensibilité est d’autant plus grande que l’écart entre la température du bloc et celle des filaments est important. Cependant, il faut tenir compte de la durée de vie des filaments, qui est d’autant plus courte que le courant de pont utilisé est important.

Translate »